• Christophe Nevado

Un "petit" mot sur la grève contre la réforme des retraites

Je me suis dit que j'allais écrire ma prochaine publication à propos du lien entre les musiques de joutes languedociennes et la danse de caractère ou encore du changement d'une peau de timbre d'un tambour d'ordonnance ou encore d'un compte-rendu d'une thèse traitant de l'identité musical irlandaise ou encore... La liste est longue... Au vu du contexte actuel avec la réforme des retraites, je manifesterai aussi à ma manière.


Cette publication s'éloigne du thème de mon blog (la danse de caractère). Cependant, elle est indirectement liée: comment puis-je à l'avenir assurer une transmission dans des conditions sereines pour que la prochaine/le prochain puisse raconter à son tour sa propre histoire? Cette question ne sera pas traité ici. Le plus important est de se forger son propre avis, de développer son sens critique (au delà des bavures policières et politiques). Et du coup, de savoir comment participer (ou pas).


Déjà, vous pouvez consulter le site internet officiel du gouvernement. ça peut paraître complexe. Des vidéos donnent des visions éclairées et différentes tel que:

Avec les analyses fines de Clément Viktorovotch:

Des documents sont notamment disponibles pour en savoir davantage: Les 12 idées reçues à combattre d'Anaïs Henneguelle, un article du monde.

Vous pouvez aussi regarder les avis de médias indépendants (le fil d'actu), des économistes (Thomas Piketty).


Sans rentrer dans une paranoïa, cette réforme pose question. Au delà d'une nécessité d'actualiser le système des retraites, réformer demande du gouvernement davantage de transparences, de cohérences entre les faits et les discours, de simplicités. Avec des éléments contradictoires, qu'en penser? Cette réforme est-elle pertinente? à vous d'en juger. Les actes d'aujourd'hui font le monde de demain.


Pour celles et ceux qui sont décidées, les non-partisans à cette grève peuvent continuer de vivre leur vie de tous les jours. Aux partisans ne sachant comment faire, une pétition est disponible sur internet:

la pétition retraite. Des organisations de rassemblements sont toujours possibles (soutien pour le joueur de tambour, des manifestations surprises) ainsi que des gestes tel que le jet des robes des avocats, le chant du chœur de radio france en plein discours de la PDG, les menaces de démission de médecins et chefs de services des hôpitaux publics.


Ce qui sera persuasif est de rester uni.

24 vues

© 2019 par Christophe Nevado. Créé avec Wix.com

  • ICONE MAIL
  • b-facebook
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle