© 2019 par Christophe Nevado. Créé avec Wix.com

  • ICONE MAIL
  • b-facebook
  • Instagram - Black Circle
  • Christophe Nevado

Un réveillon folk à Châtillon-en-Diois

Venons-en au réveillon folk de Châtillon-en-Diois organisé par l'association Folk en Diois...


La première année que j'en entends parler, il est mi-décembre. J'apprends que le festival est complet. La seconde année, j'essaie de réserver début décembre. Il n'y a plus de place. Au vu de la programmation, je suis dégouté... La troisième année, au 1er décembre, je réussis à avoir la dernière place! YES!


Au début, je me suis demandé pourquoi il fallait s'y prendre aussi tôt... Les danseurs du milieu sont en manque total? En y allant, j'ai compris que ce n'était pas la première raison.


Le premier soir en arrivant, sans que je connaisse le festival, l'accueil me demande les améliorations possibles. Dans l'immédiat, je n'ai pas su répondre. Après avoir vécu ce festival, je peux en dire quelque chose.


D’emblée avec cette question, je sais que l'équipe du festival se soucie du retour des danseurs. En d'autre terme, de la qualité de programmation, de l'organisation. Une fois le bal commencé, l'équipe reste vigilante au bon déroulement; notamment pour la sécurité et la consommation des boissons à prix libre, la jauge des personnes étant limité (200 ou 300 personnes). Concernant l'hébergement, il est nécessaire de s'y prendre tôt aussi (comme pour réserver sa place ^^ ). Vers décembre-janvier, il y a de la neige partout! En tente ou en voiture, à moins d'être bien équipé, vous allez cailler. Châtillon-en-Diois étant un petit village d'environ 500 habitants, les places seront vite occupées. A proximité et via leur site, il est toujours possible de trouver. Puis le coin est joli.


En ce qui concerne les repas de l'édition 2018, le premier soir, ça a été buffet partagé. Les soirs suivants dont le réveillon (au bal masqué ohé ohé!), l'association a servi le plat principal. Elle a proposé aussi un plat végétarien. Le plat a été bien bon. Les entrées et les desserts ont été partagé. Ceux qui ne savant pas quoi amené et pas cuisiner (comme moi), dans le cœur de la ville, vous trouverez une boulangerie et une supérette.

Pour danser, l'espace reste limite mais acceptable. Les soirées ont commencé avec un pré-bal. Des tables pour se restaurer sont déjà en place. Après le pré-bal, des tables sont rangés afin de libérer de l'espace. Quand le balèti est terminé, place au boeuf. Pour ma part, ils ont duré jusqu'au lever du soleil. Comme j'ai joué avec mon tambour, une des personnes de la cuisine (celles qui sont dans la pièce au fond de la salle, que tu ne vois presque pas, qui vous ont régalé) m'ont fait remarquer gentiment que je couvre les autres instruments. Du coup, j'ai réajusté. La salle a une bonne sonorité.

Parmi les artistes, j'ai fait de belles découvertes comme No&Mi avec son univers poétique.

Quand tu sors du boeuf au lever du soleil et que tu as la dalle, la boulangerie ouverte à 2 min à pied (depuis 6h du matin je crois) est un bonheur! La journée, des stages sont proposés. N'ayant pas participé, je ne me prononcerais pas. Il est possible aussi de se promener. Les boeufs improvisés à la terrasse d'un café m'ont manqué. Ou peut-être que je ne suis pas passé au bon moment au bon endroit?


Apparemment, ce réveillon serait le seul en France a duré sur plusieurs jours. Au delà de son succès, ce facteur est à prendre en compte. Je comprends mieux pourquoi il est nécessaire de s'y prendre à l'avance pour réserver. Pour le prix, au vu de la convivialité et de la qualité de programmation, des repas, c'est tout-à-fait acceptable.


De retour du festival, je me souviens du plaisir, des rencontres des cuistots, des danseurs, des musiciens, de la danse, de la musique, des boeufs, des plats, des balades, etc...


Alors quand l'accueil me demande des améliorations possibles, sur le fond l'équipe sait s'organiser (en tout cas, pour l'édition 2018). Je ne vois ce que je peux dire. Sur la forme, quelques détails bénins. En sachant que ce qui est en place est déjà bien. Le sol (comme dans les gymnases) mériterait d'être un parquet en bois. Le festival mériterait aussi une salle pouvant accueillir davantage de personnes. Je ne serais pas étonné que l'équipe en ait déjà discuté.


Cette quatrième année, le festival au lieu de se dérouler sur trois soirs se déroule sur quatre soirs. La programmation de cette édition 2019 est particulièrement détaillée. ça donne envie... Les inscriptions ont été ouvertes fin octobre. Mi-novembre, le réveillon est complet... par contre, une partie reste ouverte "à tou-te-s... même aux non-festivaliers"!


Du coup, il y en a qui pourront danser pour moi s'il vous plaît? ^^